Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le franchissement d'un feu rouge : fiche pratique

Le franchissement d'un feu rouge : fiche pratique

Le 10 juin 2014
Définition,
La contravention du non-respect de l’arrêt imposé par un feu de signalisation rouge, fixe ou clignotant est une infraction prévue à l’article R. 412-30 du Code de la Route. Le conducteur doit marquer l’arrêt absolu devant un feu de signalisation rouge, en respectant la limite d’une ligne perpendiculaire à l’axe de la voie de circulation.

En pratique,
L’infraction est constatée lorsque le conducteur franchit le feu de signalisation rouge pour continuer sa route. Les forces de l’ordre peuvent également verbaliser le conducteur qui aurait marqué l’arrêt absolu mais après le franchissement de ligne perpendiculaire à l’axe de la voie, se situant à l’aplomb du feu ou avant le passage piéton.

Les sanctions,
Elles sont particulièrement lourdes pour cette contravention. L’infraction est punie d’une amende allant jusqu’à 750 €, une suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus, et une perte de quatre points du permis de conduire.
Si la contravention est poursuivie par la voie de l’amende forfaitaire, l’amende est de 135 € (375 € en cas de majoration).

Pourquoi contester,
L’avis de contravention doit mentionner un certain nombre de mentions substantielles sous peine de nullité. Il est donc nécessaire de prendre attache avec un avocat pour vérifier la régularité formelle de la contravention.
Par ailleurs, cette infraction est de plus en plus constatée par un système automatisé. Il est à rappeler que 100 % des clichés faisant apparaître cette contravention ne permettent pas d’identifier l’auteur de l’infraction. Ainsi, en cas de contestation, le présumé contrevenant a de fortes chances d’éviter la perte de points.

On l’a entendu, mais c’est faux,
Les forces de l’ordre venant de ma droite m’ont verbalisé en déduisant la couleur de mon feu grâce à celle du leur. Cette verbalisation est plus que contestable. En effet, la Cour de cassation exige que l’agent verbalisateur ait une vue directe sur le feu tricolore litigieux. Il doit apporter la preuve que le feu tricolore était en bon état de fonctionnement et visible.

Infraction voisine,
L’article R. 412-31 du Code de la Route prévoit que tout conducteur doit marquer l’arrêt devant un feu de signalisation jaune fixe (communément appelé, feu orange). Cependant, il existe un cas où l’infraction ne peut être constituée : lorsque le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes.  Cette infraction n’entraîne pas de perte de points et est punie d’une amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.
Nos coordonnées Tél : 01.47.04.02.05 Port : 06.74.72.66.25

» Me contacter

71, Avenue Kléber
75116 PARIS

» Plan d’accès

RAPPEL GRATUIT ! Vous souhaitez que je vous rappelle ? » Cliquez ici

t
 

Maître Adrien Weil, avocat compétent en droit pénal routier ou droit de l’automobile. Le cabinet d’avocat en droit routier de Maître Weil est basé à Paris dans le 16ème arrondissement. Adrien Weill, avocat à Paris 16, intervient dans des affaires liées au droit routier. Il défend et accompagne sa clientèle devant les tribunaux chargés de juger toutes les infractions ou délits liés au droit routier. Maître Weil, avocat en droit pénal routier intervient sur toute la France (Lille, Nantes, Lyon, Marseille, Bordeaux, Metz, …). Vous souhaitez être informé, conseillé, assisté ou représenté par un avocat compétent en droit routier ou droit de l’automobile, contacter maître Adrien Weil à Paris.