Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le permis probatoire depuis le 1er Janvier 2008.

Le permis probatoire depuis le 1er Janvier 2008.

Le 23 septembre 2015
Le permis de conduire probatoire, destiné au jeune conducteur, doit être suivi par un avocat en droit routier pour éviter une invalidation prématurée.
Mis en place le 1er Mars 2004, le permis de conduire probatoire imposait une épée de Damocles au dessus de la tête des jeunes conducteurs. En effet, doté initialement de 6 points, le conducteur devait ne pas commettre d'infraction pendant un délai de trois ans pour espérer avoir un capital de points de douze.
 
Depuis le 1er Janvier 2008, le régime du permis de conduire probatoire s'est considérablement assoupli ; permettant une meilleure gestion des pertes de points. Initialement crédité de six points, le conducteur acquièrent chaque année vierge d'infraction ayant entraîné un retrait de points deux points supplémentaires. Autrement dit, à l'issue de la première année, le permis de conduire est dôté de 8 points, de la deuxième année, de dix points et de la troisième année de douze points. 

Si un retrait de points est opéré sur le permis de conduire la deuxième année par exemple, le conducteur disposera d'un capital de huit points moins le retrait de points en question sur huit. La troisième année, son capital de points n'évoluera donc pas et il devra patienter l'issue de la troisième année pour que le maximum de points possibile soit de douze. Son solde de points n'évoluera qu'en cas de stage ou d'écoulement du délai de trois ans sans infraction.

C'est pour cela qu'il n'est pas utile de faire un stage après le premier retrait de points ; il convient mieux de prendre attache avec notre cabinet pour vérifier l'opportunité de toute action.En revanche, si vous perdez trois points ou plus pendant la période probatoire, vous aurez l'obligation d'accomplir un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans les quatre mois qui suivent la réception du courrier recommandé vous informant du retrait de points et de cette obligation.
Nos coordonnées Tél : 01.47.04.02.05 Port : 06.74.72.66.25

» Me contacter

71, Avenue Kléber
75116 PARIS

» Plan d’accès

RAPPEL GRATUIT ! Vous souhaitez que je vous rappelle ? » Cliquez ici

t
 

Maître Adrien Weil, avocat compétent en droit pénal routier ou droit de l’automobile. Le cabinet d’avocat en droit routier de Maître Weil est basé à Paris dans le 16ème arrondissement. Adrien Weill, avocat à Paris 16, intervient dans des affaires liées au droit routier. Il défend et accompagne sa clientèle devant les tribunaux chargés de juger toutes les infractions ou délits liés au droit routier. Maître Weil, avocat en droit pénal routier intervient sur toute la France (Lille, Nantes, Lyon, Marseille, Bordeaux, Metz, …). Vous souhaitez être informé, conseillé, assisté ou représenté par un avocat compétent en droit routier ou droit de l’automobile, contacter maître Adrien Weil à Paris.