Vous êtes ici : Accueil > Actualités > > Piéton/Automobiliste: une cohabitation difficile.

Piéton/Automobiliste: une cohabitation difficile.

Le 30 juillet 2012

La majorité de nos articles et de nos brèves sont, comme vous avez pu le noter, centrées autour des droits des automobilistes. Pourtant, les automobilistes ont des droits comme des devoirs notamment vis à vis des piétons.

En effet, le code de la route ne concerne pas que les véhicules à moteurs. Les piétons ont aussi des droits que le législateur essaye de faire cohabiter avec ceux des automobilistes. Cette cohabitation est délicate, surtout en ville où les routes sont partagées entre les les deux-roues, les voitures, les piétons, les bus...

Le piéton doit disposer d'une attention toute particulière car il est l'élément le plus vulnérable dans la "chaîne citadine". Prenons l'exemple du passage piéton.

Un décret du 12 novembre 2012 modifiant l'article R.415-11 du code de la route dispose que : " Tout conducteur est tenu de céder le passage, au besoin en s'arrêtant, au piéton s'engageant régulièrement dans la traversée d'une chaussée ou manifestant clairement l'intention de le faire ou circulant dans une aire piétonne ou une zone de rencontre".

Antérieurement, le conducteur devait seulement laisser la priorité au piéton engagé. Désormais, un piéton en mouvement VERS la traversée suffit à le rendre prioritaire sur tout véhicule. Dès que le piéton manifeste une intention de traverser, rien de doit faire entrave à cette action. Un conducteur contournant le piéton engagé, sera également sanctionné.

La violation de ce texte entraîne le paiement d'une contravention de quatrième classe, trois ans de suspension du permis de conduire et une perte de plein droit de quatre point sur le capital de votre permis de conduire.

Cepdendant, le piéton dispose aussi de contrainte légale concernant les traversées de chaussée: celui-ci doit évidemment tenir compte de la visibilité ainsi que de la distance et de la vitesse du véhicule. De plus, si un passage piéton existe dans les 50 mètres de l'endroit, le piéton a l'obligation de l'emprunter.

Le piéton ne doit pas volontairement mettre en danger le véhicule en se jettant sous ses roues alors que la distance ou même la visibilité ne permet pas au conducteur de réagir.

Il convient donc de faire particulièrement à proximité des passages pour piétons sous peine d'importantes sanctions. En cas de verbalisation excessive, il est conseillé de produire des attestations de témoins. 

 

 

 

 

 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes :

Nos coordonnées Tél : 01.47.04.02.05 Port : 06.74.72.66.25

» Me contacter

71, Avenue Kléber
75116 PARIS

» Plan d’accès

RAPPEL GRATUIT ! Vous souhaitez que je vous rappelle ? » Cliquez ici

t
 

Maître Adrien Weil, avocat compétent en droit pénal routier ou droit de l’automobile. Le cabinet d’avocat en droit routier de Maître Weil est basé à Paris dans le 16ème arrondissement. Adrien Weill, avocat à Paris 16, intervient dans des affaires liées au droit routier. Il défend et accompagne sa clientèle devant les tribunaux chargés de juger toutes les infractions ou délits liés au droit routier. Maître Weil, avocat en droit pénal routier intervient sur toute la France (Lille, Nantes, Lyon, Marseille, Bordeaux, Metz, …). Vous souhaitez être informé, conseillé, assisté ou représenté par un avocat compétent en droit routier ou droit de l’automobile, contacter maître Adrien Weil à Paris.