Vous êtes ici : Accueil > Actualités > > Vers une répression plus sévère?

Vers une répression plus sévère?

Le 11 mai 2011
Des nouvelles mesures devraient être prises dans les prochains mois pour réprimer plus sévèrement les comportements routiers à risque.

Les récents mauvais chiffres de la sécurité routière ont décidé le gouvernement de tenir un comité interministériel ce jour. Diverses mesures devraient être prises :

 

-       les excès de vitesse de plus de 50 km/h seraient considérés comme des délits ;

-       les avertisseurs de radars seraient interdits,

-       les panneaux indiquant la présence de radars fixes seraient supprimés,

-       le délit de conduite sous l’empire d’un état alcoolique entrainerait la perte de huit points,

-       l’usage d’un téléphone au volant entrainerait la perte de trois points,

-       la circulation sur bande d’arrêt d’urgence et sur voie neutralisée serait sanctionnée de la perte de trois     points.

 

Le comité a également fait le point sur le déploiement des radars en France. De nouveaux types de radars devraient apparaître sur le bord des routes.

 

Rien n’indique que ces mesures soient prises avant les présidentielles de 2012. En effet, la suppression des panneaux indiquant la présence des radars fixes risque d’être particulièrement impopulaire. Il est vrai que l’objectif recherché par une telle mesure est ambivalent.

 

La solution ne réside pas nécessairement dans la répression accrue des mauvais comportements routiers. Certains y voient un moyen de remplir les caisses de l’Etat. D’autres pensent qu’il s’agit de la meilleure solution. Seuls les prochains chiffres nous le diront avec la réserve qu’ils ne sont pas systématiquement représentatifs des conduites à risque. 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes :

Nos coordonnées Tél : 01.47.04.02.05 Port : 06.74.72.66.25

» Me contacter

71, Avenue Kléber
75116 PARIS

» Plan d’accès

RAPPEL GRATUIT ! Vous souhaitez que je vous rappelle ? » Cliquez ici

t
 

Maître Adrien Weil, avocat compétent en droit pénal routier ou droit de l’automobile. Le cabinet d’avocat en droit routier de Maître Weil est basé à Paris dans le 16ème arrondissement. Adrien Weill, avocat à Paris 16, intervient dans des affaires liées au droit routier. Il défend et accompagne sa clientèle devant les tribunaux chargés de juger toutes les infractions ou délits liés au droit routier. Maître Weil, avocat en droit pénal routier intervient sur toute la France (Lille, Nantes, Lyon, Marseille, Bordeaux, Metz, …). Vous souhaitez être informé, conseillé, assisté ou représenté par un avocat compétent en droit routier ou droit de l’automobile, contacter maître Adrien Weil à Paris.